Emil Holmer: Parasites and Diagramme

Textes (ang.) par Marcus Steinweg, Daniel Werkmäster
48 p avec 30 illustrations en couleur
format 21 x 30 cm, broché

ISBN 978-3-86442-063-4

24,80 €

Full Frontal Painting

Né en 1975 à Karlstad, en Suède, le peintre Emil Holmer vit depuis une dizaine d’années dans le quartier berlinois de Neukölln. Rien d’étonnant donc à ce que son travail reflète la forte influence de cette ville, politique et lucide, tel un élément aléatoire, un collage d’affiches ou de graffitis arrachés. « La culture de masse est à la fois mon matériel et mon champ d’investigation », explique-t-il, « mais pas pour autant le moyen de déterminer mon identité. Je suis fasciné par la tension entre haut et bas, pour autant qu’une telle tension existe. Je ne crois pas que ces choses sont fixées, mais bien plus que c’est le rôle de l’artiste de les définir et de les formuler. C’est l'intérêt que je vois dans la peinture, un moyen de travailler les fondamentaux. » Mais ce n’est pas tout, il y a aussi le réel absolu, tel que le décrit notamment le jeune philosophe berlinois Marcus Steinweg dans son essai pour la première publication de Holmer lorsqu’il évoque, et ce n'est pas un hasard, la victoire sur la mort de la peinture et met en miroir le credo de Louise Bourgeois « art is about life » et le point zéro de Jacques Lacan. La grande taille — deux mètres sur trois — des tableaux d’Emil Holmer s’explique donc, ils ne restituent pas seulement son vécu de l'espace urbain, ils formulent un espace à vivre dans lequel le spectateur peut véritablement pénétrer. « Mon travail sur la peinture est aussi une remise en question », dit-il, « une interrogation sur ce que je peux faire aujourd’hui en peinture. Une grande partie de l’énergie que renferment mes tableaux vient de cette problématique. En même temps, je me concentre sur les possibilités de la peinture en tant que truchement. La peinture est pour moi liée à tous points de vue à la joie et au désir. Et j’aime la pensée qu’elle puisse être à la fois humoristique, problématique, sensuelle et intuitive. »