Henry Moore

Cat. ZPK Zentrum Paul Klee

Catalogue d’exposition, éd. Fabienne Eggelhöfer, ZPK centre Paul Klee
textes (all./ang.) par Sebastiano Barassi, Fabienne Eggelhöfer, Matthew Gale
140 p avec 110 illustrations en couleur
format 28 × 21 cm, couverture rigide

ISBN 978-3-86442-110-5

29,80 €

Grand l’art n’est par parfait

Ce catalogue de l’œuvre d’Henry Moore (1898–1986) présente une nouvelle fois l’un des sculpteurs les plus novateurs du 20e siècle à travers une sélection de travaux, notamment tirés de la collection de la Tate Modern de Londres. Le titre « Grand l’art n’est pas parfait » est une allusion au principe fondamental d’Henry Moore, à savoir observer la nature, travailler d’après elle et ­concilier ses idées plastiques avec la justice matérielle la plus grande possible. En effet, en plus d’avoir été l’un des artistes anglais les plus populaires de son vivant, Moore incarne pour le public comme quasiment aucun autre une image de l’homme explicitement humaniste. Avec un aperçu de son œuvre plastique (et un choix de dessins), le centre Paul Klee veut, d’une part, remettre en mémoire le travail d’Henry Moore et, d’autre part, le rapprocher de l’œuvre de Paul Klee. En effet, et même si les deux artistes ne se sont jamais rencontrés, ils sont très proches l’un de l’autre dans leur conception anti­académique et ils défendent tous les deux l’idée d’un processus créatif au cours duquel les œuvres se développent de manière analogue à la nature. Ils ont aussi tous les deux reculé devant les conflits des avant-gardes autour de la figuration et de l’abstraction et ont tenu tous deux, face à cette rivalité, à affirmer une personnalité d’artiste dont le travail réunit des éléments abstraits et surréalistes autant que classiques et romantiques. En ce sens, ils ont tous les deux ouvert à l’art une voie vers une variété de styles postmoderne perçue aujourd’hui comme allant de soi.

Exposition :
ZPK centre Paul Klee, Berne, 29/1–25/5/2015