Psycho

Ena Swansea et Robert Lucander à Deichtorhallen / collection Falckenberg, Hambourg

Catalogue d’exposition, éd. Dirk Luckow
textes (all./ang.) Harald Falckenberg, Belinda Grace Gardner, Dirk Luckow, Miriam Schoofs
58 p avec 40 illustrations en coleur
format 30 x 23 cm, broché avec des rabats

ISBN 978-3-86442-000-9
 

19,80 €

Psycho à collection Falckenberg, Hambourg-Harbourg

La collection Falckenberg expose actuellement deux peintres : d’une part l’artiste née en Caroline-du-Nord qui vit à New York Ena Swansea, d’autre part le peintre Robert Lucander qui a rejoint Berlin depuis Helsinki l’été qui a précédé la chute du Mur, et même s’ils ne se sont jamais rencontrés, leurs travaux ont un point commun : ils expriment le même sens de l’existence fantomatique et sinistre.
Ena Swansea affiche ses personnages sérieux et presque mélancoliques inversés, les lignes du contour en blanc et les volumes ou les fonds presque noirs, tandis que Robert Lucander exploite de manière imagée les veinures du bois de ses supports pour la représentation corporelle de types bruyants, presque toujours placés sur des arrière-fonds unis très agités. Les deux artistes laissent donc dans le flou les identités des individus représentés et les risques potentiels des situations, ce n’est pas une quelconque relation personnelle qui doit être décisive pour l’observateur, mais le caractère inquiétant de la situation, pour ainsi dire la psychose humaine peinte. Ce jeu avec les ambivalences dans la représentation de personnes possède une référence forte depuis 1960 et le film d’Alfred Hitchock Psycho, dans lequel une tension « meurtrière » naît aussi de la difficulté à différencier victime et criminel dans le jeu des personnages. C’est donc avec justesse que l’exposition emprunte son titre au film, les tableaux de Swansea et Lucander sont en effet électrisants sans jamais produire de décharge.

Exposition :
Deichtorhallen – Sammlung Falckenberg, Hambourg, 18/12/2011–25/03/2012