Qin Yufen: Leben

Cat. Schwartzsche Villa Berlin-Steglitz

Catalogue d’exposition, sous la direction de Brigitte Hausmann / Bezirksamt Steglitz-Zehlendorf von Berlin
textes (all./ang.) par Brigitte Hausmann, Angelka Stepken
64 p avec 40 illustrations en couleur
format 21 x 20 cm, broché

ISBN 978-3-86442-266-9

24,80 €

Barbelés et soie

Qin Yufen (née en 1954 à Shandong, vit à Beijing et à Berlin) est l’une des artistes chinoises leader de sa génération. Elle travaille dans des installations intérieures de grandes dimensions avec, notamment, du fil de fer barbelé, du bambou, de la soie et des séchoirs à linge – un amas de matériaux qui est depuis devenu en quelque sorte sa marque de fabrique. Souvent ses travaux reflètent des intérêts politiques et sociaux, mais sans pour autant les mettre en évidence. Si elle a traité de préférence le passé culturel de la Chine dans ses installations antérieures et, dans ce contexte, sa propre empreinte et identité, elle s’intéresse aujourd’hui surtout à la victimisation croissante dans le monde. Pour la première fois, ce catalogue fournit un aperçu compacté de son évolution artistique depuis 25 ans, même s’il est centré sur les deux installations réalisées en 2018 pour l’exposition à la Villa Schwartzsche de Berlin. Les espaces et les travaux entrent dans une relation de composition qui peut être qualifiée d’état de tension entre vide et intervention. Il en résulte des « images » d’une réalité où, pour ne citer que deux des matériaux utilisés, l’opposition entre fil de fer barbelé et soie incarne les contradictions de la vie moderne.

Exposition :
Schwartzsche Villa, Berlin-Steglitz, 29/6– 26/8/2018