Jeanno Gaussi : Geflecht

Cat. Schwartzsche Villa Berlin-Steglitz

Catalogue d’exposition, sous la direction de Brigitte Hausmann / Bezirksamt Steglitz-Zehlendorf von Berlin
textes (all./ang.) par Burcu Dogramaci, Brigitte Hausmann, Dorothea Schöne
64 p avec 20 illustrations en couleur
format 24 x 16,5 cm, broché

ISBN 978-3-86442-267-6

24,80 €

Gaussi, la toile de la fuite et de la présence

Sur le fond de sa propre expérience de la migration, Jeanno Gaussi (née en 1973 à Kaboul) se penche sur les questions de l’identité culturelle à travers divers médias et sous des perspectives multiples. Elle est internationalement connue depuis 2012 et son travail à la documenta 13 de Kassel et Kaboul. « L’œuvre de Jeanno Gaussi », explique Burcu Dogramaci dans sa contribution lucide au catalogue, « se nourrit fondamentalement de voyages, séjours (pas seulement) à des endroits qu’elle connaît de visites précédentes ou qu’elle approche (de nouveau) par des recherches, des explorations et un travail en cours et in situ. Elle transfère des récits, des œuvres et des souvenirs d’un endroit à un autre où ils sont alors réordonnés dans de nouveaux contextes. Le familier et l’étranger sont regroupés dans une constellation formatrice d’espace. » C’est pourquoi son œuvre peut être caractérisée de « toile » et c’est sous ce titre que deux des installations créées à la villa Schwartzsche de Berlin ont été présentées en 2018 : « For Sitara Hamza » et « No Language ». Elles ont toutes les deux pour sujet les conséquences des changements et décisions politiques sur les biographies, le point de départ concret de Gaussi ayant été ses observations personnelles des différents parcours vécus par les réfugiés afghans. Le livre présente les installations, les associe à des œuvres apparentées de l’artiste et éclaire en détail les coulisses de leur création.