Stefan Panhans : Sorry

Catalogue d’exposition, éd. Eva Schmidt
texte (all./ang.) Hans-Jürgen Hafner et avec un epilogue d’Eva Schmidt
84 p avec 64 illustrations en couleur
format 21 x 14 cm, couverture rigide aved jaquette

ISBN 978-3-940953-73-5

24,80 €

Double-bind or blind me !

Les vidéos et les photos de Stefan Panhan livrent des réflexions précises sur la culture de masse contemporaine. Ses travaux constituent une sorte « d’archéologie mentale » des médias menée dans le style d’une exploration artistique. Il s’intéresse à l’individu qui subit l’assaut de toutes les exigences, tentations et obsessions médiatiques propres à une époque dominée par le contrôle et la virtualité. Dans sa nouvelle vidéo Sorry, nous pouvons voir des personnes aux professions et missions variées lors d’un trajet en train oppressant vers une destination inconnue : des sosies de VIP éreintés, des soldats, des fonctionnaires de la SEK (forces d’intervention de la police). Personne ne parle, tout le monde à l’air épuisé. Peutêtre s’adonnent-ils simplement à des rituels inconnus, dont le cadre nous paraît familier, mais dont le sens nous échappe malgré tout.
Le « livre du film », publié à l’occasion de l’exposition du Museum für Gegenwartskunst Siegen en 2010 intitulée « Au fait, quand-est-ce-que la lune se montrera ? », comporte de nombreux photogrammes et photographies pris par Panhans lors du tournage de la vidéo – dont des portraits d’acteurs à différents « stades de métamorphose vers l’incarnation de leur rôle ».

Exposition :
Museum für Gegenwartskunst Siegen, 06/03–07/07/2011