Hartmut Böhm : or-or

Cat. Daimler Art Collection

Catalogue d’exposition, éd. Renate Wiehager et Christian Ganzenberg
textes (allmand/anglais) par Renate Wiehager, Christian Ganzenberg et Nadine Brüggebors
280 p avec 124 illustrations en couleur
format 24 x 24 cm, brochure suisse avec des rabats

ISBN 978-3-86442-187-7

39,80 €

Toile de maître sériel

Hartmut Böhm (*1938 à Kassel) travaille depuis cinquante ans aux interfaces entre art concret, art minimal et art conceptuel. Bon nombre de ses sculptures et ­objets sont caractérisés par les concepts de sérialité, relief, structure, progression. Dans son travail, il se ­penche sur des concepts sculpturaux-esthétiques dont les proportions différenciées opposent au désordre du monde l’éthique d’une volonté intellectuelle adaptée à la matière de discipline dans la recherche d’une forme. ­Depuis 2013, Hartmut Böhm conçoit le nouveau groupe d’œuvres des « Tischstücke » (tables) : des objets trouvés dans l’atelier – matériel de dessin, matériaux, outils, ­rouleaux de ruban adhésif, fichiers, cartes d’invitation, brochures – sont disposés sur de simples tables de telle sorte que chacun devient une partie d’un vocabulaire rigoureusement élaboré sur le plan formel, d’une configuration visuellement composée. Pour la Daimler Art Collection, Hartmut Böhm a créé sur le même ­principe la sculpture spatiale « or–or » qui peut être lue comme un essai visuel sur l’ensemble de son œuvre artistique. Le tout s’affiche sur sept mètres de long, documentés en détail dans le livre. À partir des proportions concrètes de l’œuvre « or–or » et de la « progression contre infini » sur laquelle elle est fondée, le photographe Florian Böhm a mis au point une ­ap­proche conceptuelle-visuelle pour sa documentation dans le livre. Les observateurs ont ainsi la possibilité de parcourir le vocabulaire du paysage intellectuel de Hartmut Böhm, de faire connaissance avec la diversité matérielle des objets typographiques, instruments
d’artistes et objets sélectionnés de l’atelier. Pour la lecture, l’artiste formule les concepts suivants : matrice et métaphore, vide et volume, superposition et péné­tration, système et syntaxe, forme et structure.

Exposition :
Vis-á-Vis avec Adolf Fleischmann : Hartmut Böhm et Andreas Schmid, Daimler Contemporary Berlin, 30/4–6/11/2016